Enlèvement des véhicules hors d’usage : Faire appel à un épaviste

Enlèvement des véhicules hors d’usage : Faire appel à un épaviste

17 avril 2019 0 Par José

Le véhicule est le moyen de transport le plus utilisé au monde. Après un laps de temps ou un évènement imprévu, il se peut qu’il soit hors d’usage et ne soit plus économiquement réparable. On désigne ce genre de véhicule : une épave, ou un VHU (Véhicule Hors d’Usage). Représentant une nuisance, il est impératif de se fier à un épaviste pour pouvoir les enlever et préserver ainsi l’environnement.

La situation actuelle

Il y a énormément de véhicules hors d’usage qui sont stationnés sur des voies de circulation et dans  des lieux publics ou privés. Le problème est qu’un véhicule dans cet état constitue un déchet, une source de nuisance pour l’environnement et la santé de la population. En réalité, un véhicule présente de nombreuses substances nocives. Avec l’état de délabrement, ces dernières vont venir polluer le sol, l’air, la végétation, et tout ce qu’il y a autour. Outre cela, en plus de représenter d’énormes pertes d’espaces, leur état porte préjudice à la beauté du lieu où ils se trouvent. En raison des problèmes liés à ces épaves, l’état a pris certaines mesures pour procéder à l’enlèvement de ces dernières. Le maire ou l’officier de police judiciaire désigné peut entamer les démarches nécessaires pour immobiliser, déplacer ou mettre en fourrière le véhicule.  Si le propriétaire n’intervient pas durant un laps de temps défini,  ces derniers peuvent envoyer le véhicule dans une casse automobile agréée (ou centre pour véhicule hors d’usage) afin d’y être détruit. De plus, des frais résulteront de ces opérations dont le propriétaire devra ensuite rembourser à l’État. Outre cela, il faut savoir que le fait de tenter de se débarrasser ou de conserver une épave chez soi peut couter au propriétaire une amende allant jusqu’à 75000€ et une peine d’emprisonnement.

Le métier d’épaviste

Le métier d’épaviste est très important pour l’environnement et la société, car il procède, de manière légale, à l’enlèvement des véhicules hors d’usage qui sont une source de nuisance. Toutefois, pour pouvoir exercer ce métier, il faut suivre un certain parcours professionnel. D’abord, il est impératif de disposer d’un BTS ou d’un DUT en techniques ou en industriels. Cependant, un BAC plus 2 en orientation commerciale est aussi acceptable. Ce n’est qu’en disposant de ces diplômes que l’on peut finalement entamer la formation qui permettra d’obtenir une licence professionnelle en Organisation et Management des Services Automobiles (OSMA).

L’enlèvement du véhicule

Pour éviter d’arriver à des mesures extrêmes et pour préserver l’environnement, l’État exhorte les propriétaires des véhicules hors d’usage à réagir. Ils peuvent, si c’est dans leurs moyens, remettre en état de marche leur véhicule. Toutefois, si cette solution n’est pas envisageable, l’Etat incite les propriétaires à faire appel à un professionnel comme cet épaviste dans le 59 pour enlever gratuitement son véhicule. Il est important de préciser que dans ce cas-ci, aucun frais ne sera à la charge du propriétaire. Pour plus de détail, voici les étapes que devra réaliser le propriétaire s’il souhaite faire enlever gratuitement son épave par un professionnel. Tout d’abord, il faut prendre rendez-vous chez une casse automobile certifiée. Ensuite, le jour J, pour que tout soit légal, différents documents devront être présenté ou réalisé auprès de l’épaviste, dont : un certificat de non-gage, le certificat d’immatriculation du véhicule,  et une déclaration de cession de ce dernier. Enfin, quand tout est réglé, l’épaviste intervient sur terrain afin de récupérer et d’amener le véhicule à la casse. Ce dernier y est ensuite épuré, démonté, puis broyé afin d’enlever tous les éléments nocifs. Le tout est ensuite racheté par des sociétés spécialisées afin d’y être réutilisées comme matière première.