21 juin 2024
Comment réussir une LOA d’une Honda d’occasion : guide et conseils

Comment réussir une LOA d’une Honda d’occasion : guide et conseils

L’achat d’une voiture d’occasion représente toujours un investissement important. Dans le cas d’une Honda, la fiabilité et la robustesse de ces véhicules sont des atouts certains. Cependant, il est primordial de bien choisir son modèle et de vérifier l’historique d’entretien avant de signer le contrat de localisation avec option d’achat (LOA). Suivez ce guide pour connaître les points clés pour une LOA réussie d’une Honda d’occasion.

Les modèles de Honda les plus adaptés à la LOA

Comment réussir une LOA d’une Honda d’occasion : guide et conseils
Les Voitures HONDA sans apport comme la Honda Civic, la CR-V et Jazz sont des valeurs sûres pour une LOA sur le marché de l’occasion. Ces modèles sont réputés pour leur fiabilité et leur faible coût d’utilisation. De plus, leur cote est élevée sur le marché de l’occasion, ce qui est un atout pour la valeur de vente au terme du contrat. La Honda Civic est une compacte polyvalente idéale en LOA grâce à sa motorisation économique et son habitabilité appréciable. Le CR-V offre espace et confort pour la famille ainsi qu’une transmission intégrale rassurante. Enfin, la Jazz séduit par son agilité en ville et son volume de chargement malin.

Sous le volet de la motorisation, les blocs diesel sont à éviter en occasion vu leur coût d’entretien élevé. Les essences sont plus indiquées : privilégiez les petites cylindrées nerveuses utilisées (1,2 l, 1,4 l) aux grosses motorisations plus gourmandes. Les hybrides essence/électrique type Hybrid de Honda offrent également une alternative économique et écologique si votre budget est plus conséquent.

L’âge et le kilométrage, critères déterminants

Pour une LOA intéressante, il vaut mieux cibler des Honda de moins de 5 ans qui affichent un kilométrage raisonnable. Au-delà de 100 000 km, la fiabilité reste bonne, mais certains frais d’entretien sont à prévoir (courroie de distribution, embrayage…). Idéalement, une Honda de 3 ans avec 50 000 km offrira un bon rapport qualité/prix. Les premières années, la dépréciation est plus rapide : cela permet d’obtenir un tarif attractif tout en conservant l’essentiel de la fiabilité. Le budget entretien reste également contenu avec ce kilométrage mesuré.

Préférez les modèles après le restylage de mi-carrière qui ont bénéficié des améliorations techniques de la marque. Sur une Civic, un millésime après 2014 ou un CR-V post 2017 constituent de bons critères. Quant à la Jazz, son modèle le plus abouti reste celui de 2015. Vous profiterez ainsi des dernières innovations technologiques en termes de consommation, de confort et de sécurité.

Vérifier l’historique d’entretien et les réparations

Comment réussir une LOA d’une Honda d’occasion : guide et conseils
Avant de signer le contrat, exigez de consulter le carnet d’entretien pour vérifier la rigueur du suivi (vidanges, courroies, bougies…). Une Honda bien entretenue tiendra la route sans mauvaise surprise. Méfiez-vous en revanche des véhicules accidentés ayant subi des réparations hasardeuses. Un œil exercé décèlera une réparation bâclée (écarts de peinture, joints de porte refaits…). L’idéal est de faire contrôler la voiture par un garagiste capable de repérer d’éventuels défauts.

Lors de l’essai, soyez attentif aux bruits suspects de moteur, aux crissements de freins anormaux ou aux fuites d’huile qui trahiraient une maintenance défaillante. N’hésitez pas à tester tous les rapports de vitesses et la marche arrière pour déceler une éventuelle casse mécanique. Enfin, de légers chocs peuvent fragiliser la structure : examinez attentivement les soudures, ailes et bas de caisse.

Négocier le prix et les conditions de la LOA

Une LOA offre généralement des mensualités plus avantageuses qu’un crédit classique. N’hésitez pas à comparer les offres des concessionnaires pour obtenir le meilleur prix. Le premier loyer majoré et l’apport personnel sont aussi négociables : plus ils sont élevés, plus vous allégerez les mensualités. Comparez également le coût total de chaque offre sur toute la durée du financement. En bout de course, certaines LOA plus chères s’avèrent finalement plus économiques une fois tous les frais ajoutés.

Pendant les négociations, mettez en avant l’argument de la fiabilité de la marque Honda qui limitera les frais d’entretien. Prenez également en compte les avantages annexes inclus ou non : assistance panne 0 km, entretiens constructeurs, véhicule de remplacement… De tels services amortissent considérablement le coût global de cette LOA sur une Honda d’occasion.

Choisir la durée adéquate

La durée d’une LOA oscille généralement entre 2 et 5 ans. Une très longue durée augmente le coût total perçu de l’opération. Pour une Honda, une LOA de 3 ans semble un bon équilibre. Cela laisse le temps d’apprécier le véhicule sans trop impacter le portefeuille. Et la valeur résiduelle reste suffisante pour envisager une nouvelle LOA ou revendre le véhicule.

Sur une Honda récente, il est également possible d’opter pour une LOA avec option d’achat anticipé. Vous remboursez alors chaque mois une partie du capital : au bout de 2 ans, la valeur résiduelle peut ainsi être amortie et le rachat aisé si le budget le permet. C’est aussi un choix judicieux si vous roulez beaucoup, le kilométrage n’étant pas limité sur ce type de contrat.

Anticiper la valeur de rachat à la fin du contrat

En fin de contrat LOA, il est possible de restituer le véhicule ou d’en devenir propriétaire en réglant sa valeur résiduelle déterminée à l’avance. Pour une Honda, la cote à 3 ans reste généralement très correcte. Il peut être intéressant de la racheter pour quelques milliers d’euros, puis de la revendre à un particulier et empocher la différence. Vous avez aussi une autre option : la conservation plus longtemps vu sa fiabilité. La certitude, c’est que vous devez anticiper la valeur de rachat dès la signature pour faire le bon choix le moment venu !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *