13 avril 2024
trottinette-electrique

Trottinette électrique : comment faire pour le protéger du vol ?

La trottinette électrique s’est imposée comme l’un des meilleurs nouveaux moyens de transport de mobilité urbaine. Elle est aussi appelée EDPM ou Engins de déplacement personnel motorisé ou encore les NVEI ou Nouveaux Véhicules Electriques Individuels. Dans cet angle, un bon nombre d’utilisateurs l’adoptent pour se déplacer au quotidien, notamment pour aller au travail, pour faire les courses, etc. Cependant, la trottinette électrique fait face au vol actuellement. Pour y remédier, il est vivement recommandé de renforcer sa protection. Mais comment y arriver ?

Quelle assurance pour se protéger du vol ?

Sachant que l’usage des EDPM s’est démocratisé, la réglementation se voyait accompagner le développement de ces derniers. Elle a pour but d’assurer la protection des utilisateurs et de chaque citoyen en général.

En tant qu’usager de ce type d’engin, il est obligatoire de souscrire à une assurance trottinette. Et cela s’applique surtout à la trottinette électrique en elle-même contre le vol particulièrement. C’est sans aucun doute la meilleure solution qui soit si le propriétaire ne dispose pas d’espace sécurisé pour l’entreposer.

En réalité, l’assurance responsabilité civile est notamment le contrat obligatoire à souscrire lors de l’usage de cet appareil de déplacement innovant. Par ailleurs, il est possible de procéder à la souscription de plusieurs garanties pour renforcer la protection de la trottinette contre les autres éventuels dommages qui peuvent survenir à n’importe quel moment.

Opter pour la mise en place d’un antivol performant

Cette solution peut être anodine, mais peut vous être utile. Pourtant, un bon nombre d’utilisateurs le négligent. Dans ce cas, au cours des déplacements, quelle que soit la localisation, dès lors que l’on quitte sa trottinette des yeux, il faut l’attacher en premier lieu.

En plus de cela, il vaut mieux installer un antivol. Certes, ce dispositif peut être moins efficace. Cependant, il faut essayer de trouver des modèles robustes afin de retarder les mauvaises actions des voleurs. Il faut être méticuleux comme au moment de vérifier le mode de fonctionnement trottinette. Le mieux serait donc de se tourner vers les antivols pliables, les antivols U ou encore les chaînes. De ce fait, les antivols à câbles ne sont pas conseillés. Ils sont souvent moins performants et ne sont pas très adaptés aux trottinettes électriques.

S’éloigner des lieux à risques

Certains endroits comme les ruelles sombres et peu fréquentées, un lieu clos ou un local à vélo d’un immeuble non sécurisé sont propices au vol d’engin comme les trottinettes électriques. Pour protéger votre bolide, il est on ne peut plus conseillé de privilégier les endroits avec du passage.

De plus, il faut éviter de placer votre appareil au même endroit. Étant donné que les voleurs patientent pour observer leur cible en fonction des habitudes des utilisateurs, il vaut mieux changer de lieu de stationnement d’une manière régulière. Dans le cas où cela vous est impossible, emportez avec vous la batterie amovible de votre appareil. Une trottinette électrique sans cette pièce maîtresse ne sert pratiquement à rien. Aussi, elle n’est pas facile à revendre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *